Faut-il assurer un logement vacant ? Focus sur les démarches et obligations

Plusieurs raisons peuvent expliquer qu’un logement soit vide, votre locataire donne congé de son bail ou vous n’habitez pas dans votre maison pendant une partie de l’année…

Quoi qu’il en soit, les risques sont toujours présents, il est donc primordial d’assurer un logement vacant. Nous vous expliquons tout dans cet article.

logement vacant avec souscription de certaines garanties en assurance habitation

Est-ce obligatoire d’assurer un logement vacant ?

Exception faite des copropriétaires, qui sont obligés d’assurer leur logement au minimum avec une garantie responsabilité civile.

En tant que propriétaire, que votre logement soit vide ou meublé, vous n’avez aucune obligation d’assurance habitation. Or, les risques sont grands et il est préférable de se couvrir, car votre responsabilité est engagée.

Quelles sont les garanties d’une assurance habitation pour un logement vacant ?

Le logement est dit vacant, lorsque personne ne l’habite, c’est-à-dire qu’il n’est ni loué, ni utilisé comme résidence secondaire.

Si votre logement est vide quelques jours (moins de 60 jours) parce que vous partez en vacances, il n’est pas considéré comme vacant et votre contrat habitation vous protège. Il suffit simplement de vérifier les clauses de la garantie vol, qui parfois n’est plus effective au bout de 45 jours d’inoccupation du logement.

Si votre maison ou appartement est tout le temps inoccupé (ex : une maison en instance de vente), il est préférable de souscrire une assurance habitation propriétaire non occupant.

Celle-ci propose une multitude de garanties, parmi lesquelles nous pouvons vous conseiller :

Comparez plus de 200 formules d'Assurances Habitation en 30 secondes :