Garantie dégât des eaux : l’une des garanties les plus importantes de votre assurance habitation

Une fuite, une infiltration, une rupture de canalisation, les sinistres dégât des eaux ne sont pas rares. Mais alors, que prend en charge cette garantie ? Zoom sur la garantie dégât des eaux du contrat d’assurance habitation.

indemnisation en cas de dégât des eaux dans la maison

Que couvre la garantie dégât des eaux de l’assurance habitation ?

Cette garantie prend en charge les répercussions d’un dommage causé par l’eau ou un liquide dans le logement de l’assuré. Les installations qui sont à l’origine du sinistre ne sont donc pas indemnisées par cette garantie, c’est à l’assuré (s’il est propriétaire) ou au bailleur de l’assuré (s’il est locataire), de prendre en charge ces réparations. Certains contrats, inclus tout de même la recherche de fuite, dans la garantie dégât des eaux.

Selon votre contrat, les prises en charge peuvent être différentes, mais la plupart du temps, sont garantis les dommages causés par :

L’indemnisation porte sur les dommages matériels (mobiliers, bâtiment, embellissements), les dommages immatériels (ex : l’impossibilité de vivre dans son logement à cause du dégât des eaux) et les pertes immatérielles (ex : perte d’exploitation).

Que faire en cas de sinistre dégât des eaux ?

1- La première chose à faire est de sécuriser votre logement. Vous pouvez, par exemple, fermer le robinet d’arrivée d’eau d’où provient le dégât et couper l’électricité, afin de ne pas risquer une électrocution ou un court-circuit.

2 - Ensuite, essayer de trouver l’origine du dégât des eaux pour pouvoir arrêter la fuite au plus vite. Suivant l’étendue des dégâts, vous devez prévenir les personnes qui pourraient être affectées autour de vous (ex : si vous vivez dans un appartement, vos voisins, le gardien de l’immeuble ou le syndic).

Toujours selon l’ampleur des dégâts et en cas d’urgence, vous pouvez appeler les pompiers.

 3 - Contactez votre assureur pour déclarer le sinistre. N’hésitez pas à prendre, dans la mesure du possible, le plus de photos des dégâts, afin d’avoir des preuves pour l’indemnisation.

Bon à savoir : Tant que vous n’avez pas eu l’accord de votre assureur ou que l’expert n’est pas venu constater les dommages, ne réparez pas les dégâts, sous peine de ne pas être indemnisé.

Comment se faire indemniser un dégât des eaux ?

5 jours, c’est le délai maximum dont vous disposez pour déclarer le sinistre à votre compagnie d’assurance. Votre assureur vous demandera alors de remplir un constat amiable de dégâts des eaux (il vous le fournira si vous n’en avez pas), cela permettra d’accélérer le processus d’indemnisation.

Si c’est nécessaire un expert sera mandaté par votre assureur, afin d’estimer le montant des dégâts. Vous devrez également dresser une liste des biens endommagés et fournir les justificatifs d’achat de ces derniers (ex : factures, photos).

Vous recevrez ensuite une proposition d’indemnisation, si vous l’acceptez, votre assureur multirisques pourra vous donner l’accord pour entamer les réparations. Le délai d’indemnisation dépend de l’ampleur du sinistre et de la nécessité ou non de faire passer un ou plusieurs experts dans votre logement.

Comparez plus de 200 formules d'Assurances Habitation en 30 secondes :